Le Front de gauche organise une tournée de 8 étapes en Bretagne

Le Front de gauche organise une tournée de 8 étapes en Bretagne, avec des représentants de Podemos et Syriza qui présenteront la situation actuelle et les perspectives dans leurs pays respectifs. Plusieurs formations participeront à l’organisation de ces débats sur le thème : « Quelle Europe pour demain ? Une Europe Sociale et solidaire qui refuse l’austérité et qui rend le pouvoir au peuple »

Quelques dates de proximité :

St Malo (35) samedi 18 avril à 18 h à la salle de quartier Rothéneuf

A Trégueux(22) lundi 20 avril à 20 h à la salle de la Ville Junguenay

A Plouézec (22) dimanche 19 avril à 18 h à la salle des fêtes

D’autres dates pour Quimper, Pontivy, Vannes, Lorient.

Toutes et tous en grève et dans la rue jeudi 9 avril

 

RASSEMBLEMENT A  SAINT BRIEUC PARC DES PROMENADES A 10H30

 

Les organisations du Front de Gauche appellent à participer à la journée interprofessionnelle de grève et de manifestations organisée jeudi prochain 9 avril par l’intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires.

Ces quatre syndicats dénoncent à juste titre « le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, la réforme territoriale, la loi Macron qui aggravent la situation des salarié ». Pourtant, semaine après semaine, le gouvernement ne cesse de reculer face à l’offensive permanente du MEDEF et aux exigences de l’Union européenne, au point de proposer maintenant un nouveau paquet de lois dit Macron2.

Etrillé électoralement lors des dernières départementales, le gouvernement promet toujours plus de rigueur et de flexibilité, toujours plus de milliards au patronat et de coupes sombres dans les budgets sociaux. Et les dirigeants de droite affirment qu’ils taperont encore plus fort en cas de retour aux affaires.

Pour le Front de Gauche 44, il n’y a rien de plus urgent que de construire un front de la résistance et de mettre l’Humain d’abord. C’est pour cela que nous appelons la population à se joindre nombreuse aux manifestations syndicales pour :

  • L’augmentation des salaires et des pensions
  • L’arrêt des plans de licenciements et de suppressions d’emplois
  • La préservation et le développement des emplois industriels et des services publics
  • La défense du Code du travail et des garanties collectives.

Pour une nouvelle alliance populaire

Pour une nouvelle alliance populaire

Ce soir, L’extrême droite, et la droite à sa remorque, remportent un succès écrasant. Mais c’est davantage qu’un résultat électoral.

Leur victoire montre que notre culture de la fraternité humaine, notre idéal de liberté personnelle, notre aspiration à l’égalité sociale et au partage des richesses, notre conscience de l’intérêt général humain face à la catastrophe écologique qui s’avance, tout cela n’est plus la culture commune dominante de la société française.

Hélas, hélas, il en est de même ailleurs.

Une mauvaise saison de l’histoire recommence en Europe.

Apres le Danemark, la Norvège, la Hongrie et combien d’autres pays, la face obscure du vieux continent gagne du terrain partout comme chez nous.

La cruelle politique imposée par l’Union Européenne en est la cause commune.

En France, le quinquennat de François Hollande et la primature de Manuel Valls sont ceux de la soumission sans condition à ses diktats. C’est la principale cause du résultat de ce soir.

Tant de souffrances sociales, tant de médiocrité politicienne, tant de mépris du peuple ont épuisé toutes les patiences.

Notre pays est menacé de dislocation.

Mais il ne suffit pas de critiquer. Il faut ouvrir un nouveau chemin.

Il faut refonder notre République.

Ne vous laissez pas imposer leur soit disant tri-partisme qui méprise nos 11% et ignore les 50 % d’abstention.

Je lance un appel. Ne nous résignons pas ! Ne laissez pas François Hollande et Manuel Valls réduire la gauche à néant. En décembre prochain nous serons appelés aux urnes, une nouvelle fois.

Offrons à notre peuple une nouvelle alliance populaire, crédible, indépendante de ce gouvernement avec lequel rien n’est possible, sans alliance à géométrie variable, une alliance visible, c’est-à-dire ayant le même sigle dans tout le pays pour que chacun puisse l’identifier.

Une alliance clairement ancrée dans l’intérêt général humain, avec Les partis et personnalités de l’opposition de gauche, avec des assemblées citoyenne ouverte à tous.

C’est leur responsabilité historique.

Cette semaine, je vais proposer aux partis concernés de se rencontrer pour cela.

Mes chers concitoyens, le résultat des urnes doit être respecté.

Mais si vous ne vous sentez représentés ni par les vainqueurs de ce soir ni par le gouvernement qui à permis leur victoire, alors agissez !

Imposez le rassemblement citoyen auquel j’appelle, ne désertez pas le combat qui s’impose à vous, ne renoncez pas à l’amour de notre pays et de nos valeurs.

Résistez ! Ne lâchez rien !

Vive la République ! Vive la France !